Intervention d’urgence Vente
d'équipements

PROJET SARGASSE CARAÏBES

Télédétection - Protection - Collecte - Valorisation
des Sargasses
 
 

Les 2 phénomènes que sont les pollutions aux hydrocarbures accidentelles et l’échouage des sargasses présentent des caractéristiques similaires pour lesquelles LE FLOCH DEPOLLUTION apporte ses compétences :

    ► Réactivité d’intervention (moins de 48h)

    ► Adaptabilité (contexte local,configuration de sites,...)

    ► Interventions dans des zones protégées (Natura 2000, Áires marines protogées,...)

    ► Intervention dans des zones difficile d’accès

    ► Formation des équipes d’intervention à l’utilisation du matériel et à sa maintenance

 
 

Le numéro 1 français de la dépollution pétrolière

au service de la lutte contre les sargasses

 

Actualités - Février 2020

► POSE DE BARRAGE

Nous avons procédé au début du mois de février à la pose de 240 m de barrage au niveau de l’anse Champagne, à Saint-François, Guadeloupe. Ce type d’équipement utilisé dans le cadre de la lutte anti-sargasses sert à dévier ces algues et à protéger les zones près desquelles les barrages sont installés. Ces zones étant dès lors protégées par les barrages, les algues ne s’y échouent plus et les opérations de criblage sont donc inutiles. Le but étant de dévier les algues vers un point de collecte où seront utilisé d’autres type d’équipement.

► CRIBLAGE/NETTOYAGE DES PLAGES

Nous avons procédé au criblage de plusieurs zones sur Saint-François et Sainte-Anne :

 

► ESSAI COLLECTE SARGASSES AVEC TAPIS DE COLLECTE/ DE CONVOYAGE

Cet essai réalisé sur une des plages entre la Résidence Savannah et la Base Nautique de Saint-François, a été fructueux et nous a permis de valider ce type d’équipement pour la collecte des sargasses fraîches en bordure du littoral.

Actualités - Octobre 2019

Nous tenons à remercier l’ensemble des visiteurs venus nous rencontrer sur notre stand pour notre participation au salon Sarg’Expo qui s’est tenu du 24 au 26 octobre 2019 en Guadeloupe et plus particulièrement :

-  Mr le Préfet Philippe GUSTIN, Mr le Sous-Préfet Jean-Michel JUMEZ et Gael MAGNE de la Préfecture de Guadeloupe, Mr Le Président de le Région GUADELOUPE Ary CHALUSArnaud LE MENTEC et Oriane RAULET de la Direction de la Mer de la Guadeloupe, Jean-Yves BREHMER des Phares et Balises de Guadeloupe, Nina CUDENNEC et Jérôme ROCH de l’ADEME, Willy CEI de la Cellule PULSAR, Nicolas ROUGIER de la DEAL Guadeloupe , Mr Le Maire de Saint-François Laurent BERNIER et Mrs Jean-luc EDOM et Jean-Marc MEUNIER pour leur aide et leur soutien apportés à notre démarche ;

- Mr Le Premier Ministre Edouard PHILIPPE, Mme La Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire Elisabeth BORNE, Mme La Ministre des Outre-Mer Annick GIRARDIN et Mme La Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation Frédérique VIDAL de nous avoir accordé de leur temps pour nous écouter lors de leur visite ;

Béatrice POTONY et Noélia MOLONGO de la SEM Patrimoniale Guadeloupe pour l’organisation de ce salon. 

Nous espérons que nous vous avons apporté les informations dont vous aviez besoin. Pour toute question relative à nos services ou complément d’informations, notre équipe se fera un plaisir de vous répondre et vous accompagner

Actualités - Décembre 2017

 

Nos équipes travaillent actuellement sur un projet financé par l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) pour l'étude de valorisation des algues sargasses pour la fabrication de plastiques biosourcés.

Les algues brunes sargasses sont en effet un véritable fléau pour la Guadeloupe et la Martinique qui subissent depuis quelques années des échouages massifs de sargasses sur leurs côtes. Celles-ci ont de nombreux effets négatifs sur la santé humaine, l’environnement et l'économie locale.

Ces algues ne sont pourtant à l'origine pas toxiques, cependant une fois échouées sur les plages, elles entrent en phase de décomposition et produisent des dégagements importants de gaz pouvant provoquer des nuisances olfactives et des troubles sanitaires.

De ce fait, l'ADEME a lancé un appel à projet qui nous a été attribué dont l'objectif est de trouver des solutions viables de valorisation de cette matière.